NOVEMBRE : Le Mois sans tabac !

NOVEMBRE : Le Mois sans tabac !

Une Campagne ni moralisante…
ni démoralisante !!!

En 2016, la France comptait 13 millions d’adultes fumeurs, dont 73 000 morts chaque année, conduisant ainsi ce fléau en tête de ligne des causes de mortalités évitables.

2016 : UN CONSTAT QUI CONDUIT A UNE ÉVIDENCE…

La lutte contre le tabagisme devient alors une priorité pour les pouvoirs publics, et c’est Marisol TOURAINE, ministre en charge de la santé au moment de cette prise de conscience, qui lance la première opération du « Moi(s) sans tabac ».

Positionnée du 1er au 31 novembre 2016, cette première édition de 2016 a regroupé 180 000 participants.

Pour une première, c’est plutôt pas mal !

2017 : REPRISE DU CONCEPT

En 2017, Agnès BUZYN, nouvelle ministre de la santé, reprend le concept et communique par le biais d’un nouveau slogan : « En novembre, on arrête ensemble ! »

Son but est alors de tenter de modifier l’image du tabac en insistant sur les dangers de cette consommation.

En effet, seulement quatre français sur dix le considèrent comme étant dangereux. Pour autant, déclare t-elle, le mal s’immisce lentement, et un fumeur sur deux finit par mourir d’une cause directement liée à son addiction.

Aussi, pour donner de la crédibilité et du dynamisme à ce mouvement, les autorités sanitaires optent pour le système des « Fan zones » (similaire à celui créé pour l’euro de football) qui sillonnent la France pour informer, permettre la rencontre avec des professionnels, etc.

2018 : UN RECORD POUR CETTE 3EME ÉDITION !

La troisième édition, battra son record de participation !

Lancée en octobre 2018 par le ministère des Solidarités et de la Santé et Santé publique France en partenariat avec l’Assurance maladie, elle atteindra les 241 000 inscrits !

On comprend l’engouement de cette animation qui semble chaque année gagner en ampleur, et dénote de plus en plus l’envie d’en finir une bonne fois pour toute avec la cigarette, tant pour le fumeur que pour ses proches qui se désolent des effets que cette dernière peut avoir sur sa santé.

Mais d’ailleurs… pourquoi avoir choisi une durée d’un mois sans tabac ?

Pour la simple et bonne raison qu’après un mois d’abstinence, la dépendance s’est grandement estompée et, de ce fait, le fumeur a cinq fois plus de chance d’arrêter définitivement de fumer !

Quel est vraiment le but de cette campagne ?

Elle a pour but de soutenir les fumeurs dans leur démarche, en créant un élan collectif. Elle a pour but de les aider, de les accompagner, de les soutenir.

Arrêter de fumer est un réel défi pour un fumeur, tant sur le plan physique que psychologique.

Certes, une bonne dose de volonté sera nécessaire car, avant tout, pour arrêter de fumer, il faut le vouloir !

Mais la volonté ne suffit pas toujours… et si le fumeur ne la trouve pas naturellement et/ou instantanément, il est tout de même possible de l’y conduire tout en douceur.

Et les professionnels dans tout ça ?!

Le rôle des professionnels devient capital dans tout projet d’arrêt du tabac, et c’est ainsi que BE HARMONY se positionne partenaire du Moi(s) sans tabac.

Nous vous proposons notre soutien et à un accompagnement personnalisé afin de relever avec vous ce challenge !!!

Votre succès devient notre unique objectif.

Profitez de ce temps de partage, parce qu’à plusieurs, c’est toujours plus facile. Appelez-nous, et rejoignez le Centre BE HARMONY le plus proche de chez vous, parce que vous aussi vous avez le droit d’y arriver !

2019 : ET C’EST PARTI POUR UN NOUVEAU CHALLENGE !

NOVEMBRE 2019, le Moi(s) sans tabac !!! Un mois pour sauver toute une vie… Un mois pour sauver VOTRE MOI…
Le jeu n’en vaut-il pas la chandelle ?!

Ça y est, on y est…  LA QUATRIÈME ÉDITION EST LANCÉE !

Combien serez-vous cette année à relever le challenge pendant ce mois de novembre ?!

Leave comments

Your email is safe with us.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.