PREMIÈRES CHALEURS OU MÉNOPAUSE ?!

PREMIÈRES CHALEURS OU MÉNOPAUSE ?!

« Heu… c’est moi ou il fait super chaud là » ?!
Voilà une phrase qui parle à beaucoup d’entre nous ! Soit pour l’avoir nous-même prononcée, soit pour l’avoir déjà entendu d’une parente, amie, collègue…


Et pourtant, quand bien même la question est posée, il n’y a pas réellement de doute.


Cette chaleur qui nous pénètre est si soudaine, si intense, si envahissante…


et puis, quand on avoisine la cinquantaine, ça donne tout de même un indice.

UN PUBLIC QUI N’A PAS TOUJOURS D’ÂGE !

Cependant, il faut savoir qu’il n’y a pas que les quinquas qui connaissent les désagréments de la ménopause.


Le corps ne fabrique plus d’œstrogènes et cette insuffisance ovarienne touche en effet 1 femme sur 1 000 vers l’âge de 30 ans.


Et, pire encore, cela touche même 1 femme sur 10 000 autour de 20 ans.


Un phénomène qui reste assez peu fréquent, bien heureusement, et dont on ne connait pas vraiment la cause.


On remarque néanmoins que les risques sont plus élevés chez les femmes diabétiques ou avec un dysfonctionnement de la thyroïde, une maladie auto-immune, etc.


La différence entre une ménopause « attendue » et une ménopause « précoce » est que certaines de ces jeunes femmes peuvent malgré tout encore procréer.


Si les ovaires sont moins nombreux, ils ne sont pas pour autant inactifs.

STATISTIQUEMENT

Pour parler chiffres, sachons que 400 000 françaises sont ménopausées chaque année.


Alors non Madame, vous n’êtes pas seule !


A ces 399 999 femmes qui vous accompagnent cette année, vous pouvez rajouter les 400 000 de l’an dernier, voir encore celles de l’année précédente.


Et si vous faites partie des moins chanceuses, vous pourrez compter celles de l’an prochain !


Parce que oui, il faut le savoir : Les troubles liés à la ménopause peuvent durer dans le temps… ou pas !


Ils peuvent s’éterniser pour les unes, et pourront assez rapidement disparaître pour les autres.


Certaines seront, à la base, biologiquement plus favorisées que d’autres. Ainsi va la vie !


Aussi, leur constitution naturelle rendra ce bouleversement hormonal plus supportable.


Et pour les autres, me demanderez-vous ?!


Et bien, il n’y a pas de mal à bousculer un peu le destin !


La finalité sera donc la même, sans aucun doute, mais il ne tient plus qu’à vous de rendre l’aventure plus agréable !

COMMENT BIEN VIVRE SA MÉNOPAUSE ?

Il existe aujourd’hui de nombreuses façons connues et reconnues de lutter efficacement contre ces petits tracas qui viennent pourrir nos journées.


– Bouffées de chaleur
– Saute d’humeur
– Baisse de la libido
– Tensions mammaires
– Insomnies
– Anxiété
– Ballonnement
– Maux de tête
– Ostéoporose
– Douleurs articulaires
Etc.


La liste est longue et non exhaustive, et d’une personne à l’autre, les maux peuvent varier !


Alors, reprenez votre corps en main, accompagnez-le positivement dans sa transformation, et améliorez votre quotidien !


BE HARMONY vous aide à retrouver la sérénité grâce à sa méthode d’harmonythérapie, méthode indolore et sans danger, à 100 % naturelle.


Par la stimulation de terminaisons nerveuses au flux lumineux infra-rouge (laser doux), Be Harmony aide votre corps à se réguler.


Parallèlement, votre harmonythérapeute vous conseillera sur les bonnes habitudes à prendre et vous en ressentirez rapidement les bienfaits sur votre métabolisme !


N’attendez plus, contactez votre centre le plus proche.

Pour plus d’infos…


Cliquez ici !

Leave comments

Your email is safe with us.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.