ARRÊTER DE FUMER POUR ÊTRE ÉCORESPONSABLE !

ARRÊTER DE FUMER POUR ÊTRE ÉCORESPONSABLE !

Photo de Gerd Altmann

Le tabac tue, tout le monde le sait, ce n’est pas faute d’en parler ! Au-delà des risques sanitaires, déjà dès sa production, le tabac laisse des traces nocives pour la planète. Le tabac joue un rôle important sur la déforestation et sur la pollution. Le tabagisme détruit l’environnement. Le saviez-vous ?

PRISE DE CONSCIENCE


Parviendrons-nous à ouvrir les yeux sur nos contradictions comportementales ?


Cet article vous apportera t-il un nouvel élément de réflexion ?


Vous fournira t-il une nouvelle arme de combat pour vous accompagner dans votre sevrage tabagique ?

Image de Gerd Altmann

Vous êtes fumeur, et vous ne parvenez pas à cesser de fumer.


Votre raison vous demande bien de préserver votre santé tant qu’il en est encore temps mais… rien à faire, votre envie l’emporte !


C’est un plaisir dont vous ne voulez pas vous priver. En même temps, c’est normal, c’est le principe même qu’a l’action de la nicotine sur votre cerveau !


Ne cherchez pas plus loin : Vous êtes dépendant !


Vous vous polluez en connaissance de cause, et avec plaisir. Et peut-être même pour certains, croyez-vous maîtriser la situation…


« Moi de toutes les façons, j’arrête quand je veux… c’est juste que je n’en ai pas envie ! »

Mais bien sûr…!


Vous vous faites du mal, tout en ayant le sentiment de vous faire du bien. Et vous en avez conscience, malheureusement.


Et parfois, vous parvenez à vous rassurer en vous mentant à vous même, et en vous disant que vous ne faites du mal qu’à vous…


Peut-être est-ce simplement que vous n’avez pas encore trouvé votre moteur, votre locomotive, cette motivation qui va entraîner tout le reste…?! Ce petit quelque chose qui va vous aider à prendre enfin la décision ferme et définitive d’arrêter de fumer.


Vous n’avez pas encore trouvé ce qui vous permettra de  vous surpasser
?


Ne vous blâmez pas, ce n’est pas facile ! Et si ça l’était, ça se saurait ! Mais…


Si vous battre pour VOUS sauver ne suffit plus… vous battre pour SAUVER LE MONDE ne saurait-elle être une bonne cause à rajouter à la vôtre ?!

NOS CONTRADICTIONS

Image de Iván Tamás

Nous assistons régulièrement à des mouvements de foule en faveur de l’environnement.


Dans cette société de surconsommation destructrice, nous sommes nombreux à souhaiter revenir vers un mode de vie plus adapté et plus sain.


Nous voulons permettre un nouveau souffle à la terre, pour nous, pour nos enfants qui eux-mêmes s’indignent devant tant de négligence.


A bien y réfléchir, cela ne pourrait-il pas commencer par un bon sevrage tabagique pour tous ?! Ne serait-ce pas un bon début ? Parce qu’il faut tout de même le savoir :


De sa production à sa consommation et même bien au-delà, le tabac pollue !


La question qui se pose est : peut-on militer pour une cause comme l’environnement et la desservir simultanément en s’affichant avec une cigarette à la main ?


Avons-nous conscience de cette contradiction ?
Sommes-nous crédibles ?


Je vous laisse imaginer des personnes bienveillantes qui manifestent en brandissant des pancartes « Halte à la déforestation ! » « Non, à la pollution ! » « Non aux usines ! » et qui se disent au milieu de leur défilé « Tiens… et si on faisait une petite pause « clopes » ?! »


Vous voyez, c’est là que le bât blesse, c’est là que nos dirigeants ricanent… c’est là qu’en voulant défendre une cause, on donne matière aux opposants !

LE TABAC ET L’ENVIRONNEMENT.


Tous les ans, 200 000 hectares d’arbres sont coupés pour favoriser la culture du tabac.


On compte 1 arbre détruit pour la production d’1 cartouche et demi. C’est énorme !


Faites le calcul. Combien d’arbres avez-vous contribué à détruire à vous seul ?


Vous ne le saviez pas…
? maintenant, si !


Il faut savoir que les gaz émis pendant le séchage des feuilles sont polluants et participent au réchauffement climatique.


Pour ces cultures, on utilise des pesticides et des fertilisants qui viennent polluer les sols.


Consommé, le tabac libère des substances toxiques dans l’air. Ces dernières contribuent à polluer les humains, les animaux et tous les êtres vivants environnants.


Si vous avez du mal à visualiser, faites l’expérience suivante : Enfermez-vous dans une véranda par temps ensoleillé pour fumer votre cigarette, et observez dans les rayons du soleil cette nappe blanche qui stagne et flotte dans l’air ambiant…


Un mégot met 12 ans à se détériorer, pour 4,5 milliards de mégots dispersés dans le monde chaque année.

Photo de Wolfgang Eckert

Le tabac représente près de 40 % des déchets récoltés entre plages et campagnes. Soit, 680 000 tonnes de déchets éparses dans la nature.


Une industrie qui, il y a 25 ans, produisait déjà 2,3 millions de tonnes de déchets industriels ! Où en sommes-nous aujourd’hui ?!


Et nous ne parlerons pas des feux de forêts qu’entraînent stupidité et/ou négligence… des mouettes et des poissons qui, pensant à quelques friandises, avalent les mégots qui se balancent à la surface de l’eau dans les ports…


Quel est votre choix… continuer à fumer ?

UN VRAI CHALLENGE POUR UNE VRAIE CAUSE À DÉFENDRE !


Oui nous fumons, oui nous aimons ça, et bien sûr que nous voulons tous sauver le monde !


Comprenons juste cette incohérence, et respectons enfin pleinement les valeurs que nous défendons.


Oui, ça demande des efforts, et il est vrai que nous n’avons plus trop ni l’habitude ni l’envie d’en fournir !


Certains vous diront que tout est de la faute des lobbies qui gouvernent le monde…

« que veux-tu que je fasse à mon échelle, ce n’est pas moi tout seul qui vais changer le monde ! »

Qui n’a jamais entendu cette phrase ? Qui n’y a même jamais lui-même pensé pour se rassurer et se donner au moins une fois bonne conscience ?!


Cessons de nous cacher derrière de fausses excuses pour nous dédouaner de ce que nous n’avons pas le courage de faire et de nous imposer.


Soyons honnêtes avec nous-mêmes.


Nous sommes 7,7 milliards d’humains sur terre.


Si nous raisonnons tous ainsi, les choses n’évolueront certainement jamais.


Mais si chacun commençait à son niveau à respecter ce en quoi il croît, n’y aurait-il pas moyen d’inverser les tendances au fil du temps ? Respecter ses propres convictions n’est-ce pas se respecter soi-même ?


Une bonne action multipliée par 7,7 milliards de personnes… Allez, la moitié même, soit 3,9 milliards… et on ne pourrait pas modifier la courbe de tendance ?!!!


En êtes-vous sûrs ?

Photo de Jana Vejražková

Serions-nous descendus aussi bas que nous n’en soyons plus capables ? C’est tellement plus facile d’appliquer la loi de l’autruche…


Les lobbies ne répondent-ils pas pour la plupart à la demande ? Que se passerait-il si cette demande n’existait plus ?!


« Ils créent le besoin », me direz-vous ! En même temps, faudrait-il qu’ils soient stupides de ne pas le faire !


C’est si facile !!! Nous sommes tellement prévisibles, conditionnés, malléables…


Ne serait-il pas temps de nous assumer, et d’endosser nos tords, nos vices et nos actes manqués, plutôt que de rejeter systématiquement la faute sur les autres ?


Quelles sont les vraies priorités de ce monde ? Quel est le sens de la vie ? Où est passé « l’humain » ?


Pourquoi payons nous pour acheter nos cancers et nous autodétruire, là où d’autres sans le sou luttent contre la maladie dans l’unique espoir de survivre ?


Elle est où la logique ? Ne pouvons-nous pas rendre ce monde meilleur et plus cohérent ?!


Dites-nous, quelles raisons vous poussent encore à fumer si ce n’est l’addiction ?


Le plaisir…?! Mais le plaisir de quoi ?


Méditons ensemble sur le sujet…


TROUVEZ VOTRE MOTIVATION, L’HARMONYTHÉRAPIE FERA LE RESTE !


Avec l’Harmonythérapie, Arrêter de fumer en 1 séance devient possible*


www.be-harmony.fr

*Selon la personne et le degré de motivation, quel que soit la durée et la quantité de tabac consommé.

Leave comments

Your email is safe with us.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.