BESOIN DE NICOTINE ? MANGEZ UN LÉGUME !

Envie de nicotine ?! Mangez des légumes !!!
BESOIN DE NICOTINE ? MANGEZ UN LÉGUME !

Il n’y a pas que dans le tabac qu’on trouve de la nicotine. Il y en a aussi dans certains légumes !
Si, si, vous avez bien lu… Et maintenant que nous avons l’info, essayons d’en savoir un peu plus.


Aussi étrange que cela puisse paraître, c’est factuel :

On trouve bien la présence de nicotine dans certains légumes !

Dès lors, diverses questions surgissent. Est-ce bénéfique ou non pour la santé ? Quels sont les légumes concernés ?
Peut-on remplacer notre consommation de tabac par la consommation dédits légumes ?! Cela peut-il avoir un intérêt lors du sevrage tabagique ? Etc.

Voilà bien des interrogations légitimes auxquelles BE HARMONY tente de répondre pour vous accompagner dans vos réflexions.

QUEL IMPACT A LA NICOTINE SUR LA SANTÉ ?


Fumer des cigarettes est dangereux, on le sait.


Ce qui est nocif dans le tabac, ce sont les substances qu’on y trouve : les goudrons, les métaux lourds, les produits radio-actifs, les différents additifs… et la nicotine.


La nicotine est un alcaloïde. Elle peut entraîner une dépendance, et être toxique à fortes doses. Elle augmente le rythme cardiaque, diminue l’appétit…

Pour autant, la nicotine en elle-même peut aussi avoir des effets bénéfiques pour la santé.


Elle est identique à l’acétylcholine. Toutes deux ont une action directe sur les neurones de notre système nerveux central.


Au-delà de libérer de la dopamine, la nicotine stimule la production d’éléments neuro-protecteurs et augmente leur potentiel.


Une étude épidémiologique a été menée à grande échelle. Elle a démontré que les fumeurs semblaient moins souvent atteint de la maladie de Parkinson que les non-fumeurs.


Un constat qui semble corréler avec la durée et la quantité de tabac consommée.

Soit, un ex-fumeur perdrait de ce bénéfice au fil des années.


Or, pour autant, nous le savons tous, fumer tue !


Et peut-on vraiment risquer un cancer du fumeur dans l’espoir d’échapper à la maladie de Parkinson ? Bien sûr que non !

Consommer la nicotine sous une autre forme pourrait-elle être une solution pour lutter contre le tabac ?


Pour autant, les résultats liés à la prise par voie orale restent très controversés. Les uns viennent se substituer aux autres, présentant tout et leur contraire.


Des essais en cours quant à la prise transdermale viennent de prendre fin.
Ils devraient bientôt être publiés, et ces derniers paraissent encourageants.

POURQUOI CONSOMMER DES LÉGUMES CONTENANT DE LA NICOTINE ?


La question qui se pose donc, est de savoir si consommer des légumes qui contiennent de la nicotine pourrait suffire à agir ?


L’Université de Washington s’est penchée sur le sujet. Des recherches ont été menées sur un panel de 1134 personnes, dont 490 atteintes de Parkinson.


Il a été mis en avant le fait que les 644 autres personnes non atteintes par la maladie, consommaient davantage de légumes contenant de la nicotine.


La présence de la nicotine dans l’alimentation permet donc une consommation moins toxique de la nicotine.

Aucun lien de dépendance via ce mode d’ingestion ne semble encore avoir réellement été enregistré.


Oui, les personnes qui consomment régulièrement des aliments riches en nicotine ont moins de risques d’être touchées par la maladie de Parkinson.


Et concernant la substitution au tabac, qu’en penser ?

LES LÉGUMES QUI CONTIENNENT DE LA NICOTINE ET LE SEVRAGE TABAGIQUE


Le légume en tête de liste est l’aubergine.


Puis viennent :
– les tomates,
– les poivrons,
– les piments,
– les pommes de terre
(tous les légumes issus de la famille des solanacées),
– et même les choux-fleurs !


Il est toutefois à noter que la concentration de nicotine n’est pas équivalente entre une cigarette et un légume !

Une cigarette en contient une quantité extrèmement supérieure.


C’est l’Université du Michigan cette fois qui s’est intéressée à la question.

Leur conclusion remet quelque peu en question la découverte, à savoir :

“il faudrait manger 10 kilogrammes d’aubergines, 100 kg de pommes de terre ou environ 24 kg de tomates…” pour obtenir la même quantité que celle qu’on trouve dans une cigarette.


Alors, autant dire qu’il y a peu de chance pour que le résultat soit probant.

Mais consommer régulièrement un de ces légumes pourra peut-être néanmoins rendre le sevrage tabagique un tantinet plus supportable…?! Ou permettra de limiter les rechutes dans le temps…?!

Parce que si on constate une diminution des risques de la maladie de Parkinson pour ceux qui en consomment, alors pourquoi pas une diminution du manque lié au sevrage tabagique…?

Une interrogation sans réponse à ce jour.
BE HARMONY vous invite à nous faire part de votre propre expérience !

RETROUVEZ NOUS SUR www.be-harmony.fr

EN SAVOIR PLUS SUR…

Trouver un harmonythérapeute à proximité de chez-vous !

Ou réaliser la formation pour vous, pour accompagner vos proches, ou pour vous installer en tant qu’harmonythérapeute !

Leave comments

Your email is safe with us.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.